célineboura.com

La terre, le ciel & nous

Julia, photographe délicate

La beauté d'une rose rouge

Des vies qui nous attirent
De brûlures et de clous
Oui, mais ne pas les vivre
C’est encore pire que tout.
– Jean-Jacques Goldman, extrait de « Peur de rien »

 

Le luxe d’être soi,
c’est aussi être habité
par un univers tellement riche
qu’il dit tout de nous,
sans avoir besoin de l’expliquer

C’est par le biais de sa passion pour la photo que je souhaite vous présenter Julia Saludo, une personnalité émouvante mais surtout un oeil qui a le talent de savoir se promener dans l’invisible.
Cette rencontre ne se fera ni avec mes mots ni avec mes photos, mais avec les siens. Je lui ai simplement demandé de commenter ses plus beaux clichés, que chacun nous raconte une petite partie d’elle-même…
 
Fleurs exotiques en noir et blanc
 

“Une escapade dans ma Bretagne natale, mon oxygène”

 

La magie de la rosée du matin

 

“Un instant magique, la rosée du matin…”

 

Arbres er racines en Australie

 

“Un séjour à Sydney, dans le jardin Botanical Garden.
Attirée inlassablement par les arbres, j’étais indéniablement au Paradis.
J’ai attendu la tombée du soir pour avoir un jeu marqué d’ombres et de lumières,
et ainsi pouvoir capter toute leur splendeur. Un moment inoubliable”

 

Ombres et lumières sur arbre

 

“Les arbres du Botanical Garden tirent leur charme de leur côté organique.
On peut laisser libre cours à son imagination. Une veine, un animal…”

 

Arbre mystérieux et envoûtant

 

“Une des mes photos les plus mystérieuses et ludiques à mon goût.
L’envie est grande de prendre le passage
pour aller découvrir ce qui se passe de l’autre côté…”

 

Immortalité photographique

 

“J’ai toujours aimé photographier des éléments qui n’ont apparement
aucune importance, considérant que chaque chose
a droit a son immortalité photographique”

 

Vélo dans une ruelle au Japon

 

“Le vélo, un élément incontournable du Japon.
Cette photo est une sorte d’hommage à cet incroyable pays,
insaisissable mais qui vous « retourne » par son univers magique,
où tout vous semble possible…”

 

Effet de matière de bambous

 

“Je suis très attirée par les effets de matière…
Excessivement sobre, cette photo reflète selon moi
tout l’univers du Japon”

 

Vision poétique d'une rue japonaise

 

“Certaines photos sont prises,
non pas parce qu’elles ont
apparemment un sens,
mais parce qu’elles doivent
être simplement prises”

 

Un obstacle entre soi le retour dans son foyer

 

“Rien de spécialement attirant dans cette photo
et pourtant j’y suis inexplicablement attachée.
Elle symbolise d’un certaine façon un obstacle
qui pourrait exister entre soi et le retour à son propre foyer”

 
Effet de matière d'arbres dans le ciel
 
Ton autoportrait en quelques mots ?
Optimiste, perséverante, empreinte d’espoir, croit à tous les possibles.
Ton univers : c’est qui, c’est quoi ?
L’art, la beauté, l’harmonie, la mélancolie et le romantisme.
Qu’est-ce qui remplit ton quotidien ?
L’amour, l’amitié et la croyance en des jours heureux.
Qu’est-ce qui t’inspire la beauté ?
Une fleur, un arbre, un sourire, une élégance, une tristesse.
Une attitude pour être heureux ?
Croire en soi, croire en ce que l’on fait, être en adequation avec ses aspirations.
Ton moment de bonheur absolu ?
Etre dans dans les bras de la personne qui m’est la plus chère.
Un remède pour chasser le stress ou la tristesse ?
Un ami, un rire, une musique.
Le comble de l’élégance selon toi ?
Une certaine forme de pudeur. La justesse d’une réaction, d’un comportement, d’une pensée.
 
Le voile de la mariée de dos
 
Ton éthique, tu la places où ?
Dans ma croyance en l’être humain.
Ta dernière folie ?
Une soirée bien arrosée !
Des mots qui font écho en toi ?
Beauté, harmonie, croyance, romantisme, spleen, tristesse.

Le luxe d’être soi,
ça signifie quoi pour toi ?
Etre en adéquation
avec ses idéaux et ses désirs.
Une forme de verticalité,
d’authenticité et d’honnêteté

Si c’était une couleur ? Le bleu.
Un son ? Le silence.
Une odeur ? Celle d’une fleur.
Un goût ? Le goût d’un baiser sur les lèvres de l’être aimé.
Une personne ? La personne qui nous inspire le plus l’amour et les jours heureux.
Une sensation ? L’apesanteur.
 
Le sourire et la vie

© Photos Julia Saludo
www.julia-saludo.com

 

12 réponses

  1. Dans la vie, dans le quotidien, dans le conformisme social, les gens se perdent.
    Revenir à l’essentiel, savoir regarder les choses qui nous entourent. Repérer ce que l’on aime, savoir qui on est et l’assumer, voilà le luxe d’être soi. C’est un pas vers l’élévation suprême auquel nous devrions tous aspirer à l’issue de notre vie.
    J’ai donc vécu le luxe d’être soi par procuration le temps de lire cet article. Je suis à mon bureau le temps d’une pause déjeuner. Et cette parenthèse fraîche et trop rare me fait du bien.
    Un grand merci.
    Elodie

  2. La mélancolie est une douce compagne qui mène, je crois, à l’introspection.
    On s’interdit souvent de l’accompagner par peur du chemin qu’elle nous fait emprunter et on perd de jolies occasions de se retrouver me semble-t-il.
    En regardant ces photos très physiques, en lisant ces quelques mots à la fois pudiques en sensibles, je me suis autorisé cette promenade et j’y ai retrouvé des choses. De belles choses.
    Merci à vous deux 🙂

  3. @Yves et Elodie : un grand merci pour vos messages très touchants et très encourageants. Cela me donne encore plus la niaque pour les prochains articles ! Au plaisir de vous retrouver très vite.

  4. Je découvre avec un immense plaisir ce blog magnifique, délicat et poétique!
    Merci de cette beauté et de tout ce sens…je reviendrai souvent!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.