célineboura.com

La terre, le ciel & nous

Color me happy

Bonbons colorés
 
La semaine dernière, en plein déluge de pluie et de grand froid, je décide de prendre le contrepied de la morosité ambiante et de vous préparer un article sur la couleur. Ce même jour, je reçois un mail d’une lectrice qui me remercie de lui avoir fait découvrir le blog joyeusement coloré Color Me Katie, qui l’a mise dans une telle bonne humeur qu’elle a passé la journée à danser !
Elle m’a inspiré le titre de cet article.
Car oui, bonne nouvelle : la couleur rend heureux !
 
Pétales roses et oranges
 
Parlons ici du pouvoir de la couleur et de l’art de savoir la manier à votre avantage. Non il n’y a pas que le noir, le gris et le beige so hiver 2010 dans la vie !
A Paris particulièrement, on dirait que la couleur effraie et porter ne serait-ce que des chaussures bleues vous fait passer pour une marginale dans le métro. Pourtant, savez-vous que les couleurs sont en fait des ondes magnétiques qui se propagent et envoient des messages au cerveau de votre interlocuteur ? Je vous passe ici le cours sur la symbolique des couleurs, et vous propose plutôt :
 

un mur d’inspiration
pour piocher ce qui vous plaît,
vous parle, vous donne envie
d’être essayé

 
Dans mon travail et dans ma vie personnelle, je m’inspire beaucoup de la nature, des paysages, des fleurs, de l’art culinaire pour composer des palettes de couleurs inattendues. Je prends beaucoup de photos, je découpe des magazines, et j’essaie de rechercher une harmonie originale. Celle qu’on ne verra pas partout. Je vous invite à faire de même pour égayer votre image, votre intérieur…
 

aucune règle, si ce n’est
celle de l’imagination
et du bon goût

 
Sable et algues
Mur gris et porte turquoise
Mur gris et volets roses
Pierre grise et touches de couleurs
 
Porter du beige et du gris, ok, mais avec une couleur vive à proximité du visage pour réhausser le teint et atténuer les traces de fatigue. Couleurs neutres à booster avec des couleurs fraîches et pétillantes comme le vert pomme, le turquoise, le corail, le fuschia…
 
Banc rouge et arbre vert
Banc rouge et grafiti vert
 
On voit beaucoup de rouge cet hiver. On n’est pas obligés de se la jouer Jeanne Mas (en rouge et noir) ni looks de magazines (en rouge et beige), on peut aussi l’associer avec du vert, choix osé mais qui montre que vous en connaissez un rayon côté couleur : vert et rouge étant des couleurs complémentaires, et 2 couleurs complémentaires l’une à côté de l’autre donnent un contraste très fort. Dans ce cas, on joue une pièce en grande taille et l’autre en touche de couleur, type chaussures, ceinture, sac, broche, foulard…
 

Motifs d'un arbre

Couleurs de vignes

Feuilles et bourgeons verts

 
De nombreuses personnes pensent à tort que le vert ne leur va pas. Pourtant, couleur du renouveau, du printemps et de l’espoir , elle se décline en des milliers de nuances gourmandes (vert pomme, anis, bouteille, pistache, pistou…) et il suffit de trouver la bonne nuance pour dynamiser complètement votre image.
 
Fleurs jaunes et violettes
Fleurs violettes et fuschia
Géranium rouge et orange
Volet prune et vert d'eau
 
Jaune et violet, fuschia et violet, orange et fuschia, prune et vert d’eau… on pense à tort que 2 couleurs trop proches ou qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre ne se marient pas. Au contraire, cela dénote une personnalité qui ose et qui s’affirme. A essayer d’abord par petites touches !
 
Rideaux de perles bleues
Volets bleus
 
Le pouvoir du bleu ! Le bleu électrique, cela qui booste votre tenue et votre moral pour la journée entière. Et accessoirement celui des gens qui vous croisent ! Une couleur qui sied à toutes les carnations, à utiliser en pointes éclat en maquillage ou accessoires.
 
Fleurs roses
Macaron fraise, framboise et pistache
Plat marocain
 
Le pouvoir du rose, tendre, fugace et charnel… Il fera son grand retour au printemps prochain dans les palettes de maquillage, à utiliser en blush, gloss ou vernis pour réhausser un look monochrome. Pour les hommes, la cravate ou la chemise rose est une option à ne pas négliger, à choisir biensûr dans une nuance qui vous correspond : rose bonbon, rose thé, rose praline, rose grenadine, rose saumon…
 
Le conseil du jour
 
Lorsque vous avez une couleur à choisir pour votre image de marque,
 

Avant de vous demander
si une couleur plaira aux autres,
demandez-vous ce qu’elle
vous procure comme sensation

 
Cette couleur vous rappelle-t-elle un souvenir ?
Que vous évoque-t-elle ?
A quoi correspond-elle dans votre imaginaire ?
Dans quelle énergie vous met-elle ?

Ces considérations très personnelles vous permettront d’être vous seul capable de dire : cette couleur me correspond, ou pas.Et si elle parle de vous en bien, et bien oui elle plaira !
 

7 réponses

  1. Un grand merci Céline pour cet article qui effectivement rebooste bien le moral !!! Je suis tout à fait d’accord avec toi, en France on est encore beaucoup trop frileux vis à vis de la couleur, il n’y a qu’à regarder les vitrines des boutiques ou les gens dans la rue et le métro… quelle tristesse parfois !! J’ai l’impression que cela dépasse tout de même le simple fait de “mode”, c’est aussi une attitude. On aurait bien besoin de prendre un peu plus exemple sur nos voisins Espagnols ou Anglais !!! Là bas tout est permis côté vestimentaire, le meilleur comme le pire certes, mais bon au moins les gens assument! il serait grand temps de lâcher un peu prise et de se prendre un peu moins au sérieux!!! La mode ne devrait-elle pas être avant tout un jeux (je??) !

    1. “La mode ne devrait-elle pas être avant tout un jeux (je??)” : j’aime !! C’est tout à fait ça Rossana 🙂 On peut choisir de se fondre dans la masse grise MAIS on peut aussi bousculer tout ça en mettant un peu de vie en soi et sur soi ! Si tu te sens bien avec ce que tu portes, pas de raison que ça ne soit pas contagieux !

  2. Cet article m’a apporté quelques clarifications concernant le mariage des couleurs et l’envie d’en porter un peu +, par contre, existe t’il une solution pour les personnes (comme moi) les maniant avec difficulté?

    1. Bonne question Charles, quand on a du mal à manier les couleurs, n’en porter que 2 principales c’est déjà un bon début. L’idée est d’avoir une couleur plutôt neutre sur une grande pièce (ex. la costume), la 2ème, plus vive, sur une pièce plus petite (ex. la chemise) et éventuellement une 3ème en accessoire (ex. la cravate).
      Il vaut mieux éviter la même couleur d’intensité différente (ex. un noir qui tire vers le marron + un noir qui tire vers le bleu) et de préférence garder la couleur vive pour une pièce à proximité du visage (= rayonnement !). Avoir toujours de bons basiques dans des couleurs intemporelles (manteau, veste, sac, chaussures…) et jouer la couleur sur les pièces complémentaires (chemise, pull, gilet…). Voilà Charles, bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.