célineboura.com

La terre, le ciel & nous

Moi, Céline Boura

Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi
 
D’abord, un très grand merci pour vos chaleureux commentaires et les messages que j’ai reçu en privé suite à la publication de mon article de vendredi Le luxe d’être nous, ça m’a vraiment fait chaud au coeur ! Suite logique de ma présentation, aujourd’hui je me soumets à ma propre interview : Moi, Céline Boura.
Ce questionnaire, je l’ai élaboré pour les invités de ma rubrique Rencontres parce que j’avais envie d’entendredes réponses non formatées à des questions qu’on ne poserait pas forcément dans la vie de tous les jours. Histoire de gratter un peu pour voir ce qu’il y a derrière le vernis de façade.
En m’y soumettant, j’ai mesuré l’ampleur de la difficulté à y répondre ! Mais, à travers les réponses que chacun apporte, à sa manière, je souhaite montrer que Le luxe d’être soi, c’est d’abord ça : la diversité des trajectoires qui composent la singularité de chacun.
 
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi


Mon autoportrait en quelques mots ?

Je dirais que le mot “et” me définit bien : mettre du lien entre 2 notions à priori éloignées, plutôt que du “ou”, ça me ressemble beaucoup. Je suis une solitaire communicante, une intuitive cartésienne, une combative contemplative… Je n’aime ni les étiquettes, ni les cases dans lesquelles on veut bien nous enfermer, ni les lignes droites. J’aime détecter l’invisible, déceler l’impalpable, donner vie à des idées folles, aider les autres à se révéler.
Mon univers : c’est qui, c’est quoi ?
Ma famille, mes amis proches et de longue date, des rencontres récentes et passionnantes, le rêve de rendre le monde plus beau et meilleur, l’envie d’aller toujours plus loin… et puis des goûts éclectiques dans tous les domaines qui sont bien souvent complètement contradictoires… mais j’assume !
Qu’est-ce qui remplit mon quotidien ?
Beaucoup de réflexion et beaucoup d’action !
Qu’est-ce qui m’inspire la beauté ?
Toutes celles et ceux qui ne sont pas des moutons et qui essaient de faire avancer le monde par la grâce de leurs idées.
Une attitude pour être heureuse ?
Travailler en permanence sur soi pour se débarrasser des énergies polluantes.
Mon moment de bonheur absolu ?
Quand j’ai la sensation d’être au bon endroit, au bon moment, avec les bonnes personnes. J’ai longtemps cru que cela était uniquement réservé à ceux qui avaient de la chance. Et puis un jour, j’ai lu cette phrase de Romain Duris : “La chance, c’est la façon dont on choisit de traverser ce qui nous arrive”. Il y a des phrases comme ça, qui semblent anodines et qui pourtant vous font l’effet d’une bombe intérieure ! J’ai alors compris que les choix, nous seuls pouvions les faire. La chance vient seulement après.
 
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi

Un remède pour chasser le stress ou la tristesse ?

Les accepter, puis les chasser avec un aspirateur imaginaire.
Le comble de l’élégance selon moi ?
L’élégance du style, c’est prendre soin de détails à peine perceptibles et qui pourtant en disent long sur la valeur que l’on s’accorde : des mains soignées, des vêtements bien repassés, des ourlets qui tombent pile poil, des semelles de chaussures entretenues…
L’élégance du coeur, Georges Gravé l’a dit mieux que moi dans son interview : “Pouvoir être le plus souvent possible en total accord avec ses pensées, ses dires et ses actions. Si l’on dit ce que l’on pense et si l’on fait ce que l’on dit, alors nous sommes toujours dans l’élégance humaine”.
Mon éthique, je la place où ?
Dans mes actes.
Ma dernière folie ?
Vivre la vie que j’ai choisi.
Des mots qui font écho en moi ?
Volupté, liberté, visionnaire, charisme, poétique…
Qu’est-ce qui me fait sourire ?
Me sentir en vie.
 
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi

Quelle profession, autre que la mienne, aurais-je aimé pratiquer ?

Chanteuse… alors que je ne sais absolument pas chanter ! Mais plus que tout, je suis fascinée par les gens qui savent transmettre leurs émotions à travers leur art. Plus jeune je voulais être aussi danseuse, photographe, styliste, journaliste… Je voulais mettre ma sensibilité et ma singularité au service du monde. Je commence à y parvenir, à travers d’autres chemins, mais jamais très éloignés de l’artiste qui sommeille en moi.
La qualité que je préfère chez un homme ?
L’élégance intérieure.
Et chez une femme ?
La joie de vivre.
 

Le luxe d’être soi,
ça signifie quoi pour moi ?
Ne pas se contenter
d’être un technicien
de son existence

 
… mais d’en être l’acteur, le metteur en scène, le réalisateur ET le producteur !

Je pourrais disserter des heures sur le sujet, c’est pour ça que j’ai ouvert ce blog. C’est choisir la façon dont on aimerait traverser sa vie, malgré ses doutes et ses failles, tout en sachant que c’est un travail de tous les instants et que rien n’est jamais acquis.
C’est être une personnalité, une marque, une entreprise portée par cette force de vie, vraie, intense, inimitable, qui contribue à faire avancer le monde – à quelque échelle que ce soit.
 
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi

Si c’était une couleur ?
Quelque part entre le rouge, le fuchsia et le violet.
Un lieu ? New York : la ville de tous les possibles, où l’on peut briller et être anonyme à la fois.
Un film ? “21 grammes” avec Naomi Watts, Sean Penn, Benicio del Toro. Renversant.
Une musique ? “Si c’était le dernier” de Diam’s. 10 minutes de monologue sublime, sincère, sans concession, sans faux-semblant.
Un livre ? “Si c’est un homme” de Primo Lévi. De la survie à la vie…
Un son ? La voix de ceux qui me sont chers.
Une odeur ? L’odeur d’une ville à la sortie d’un aéroport.
Un goût ? Le Nutella.
Une sensation ? La chute dans le vide dans la descente d’un grand 8.
Une personne ? Toutes celles et ceux, connus ou anonymes, qui ont été cités sur mon blog depuis le départ, et bien d’autres à venir…
 
Céline Boura, fondatrice Le luxe d'être soi

© Photos Julia Saludo

 

23 réponses

  1. Il est fantastique ce blog, bravo et encore bravo.
    – ne pas se contenter d’être un technicien de son existence, mais d’en être l’acteur, le metteur en scène, le réalisateur ET le producteur ! – Je signe et je resigne……
    Merci pour tous ces ptits instants de bohneur que vous nous distiller a chaque article.

    1. Merci Georges, c’est un plaisir pour moi de partager cela et surtout de savoir que ça peut inspirer un début de réflexion, une interrogation, une meilleure compréhension de soi et du monde qui nous entoure…

  2. Quelle magnifique énergie émane de tes réponse et de tes portaits!
    Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles…L’alchimie parfaite pour faire bouger les choses 🙂

  3. En effet, pas si facile ce questinnaire… mais tu t’en sors avec brio et une grande sensiblilité et lucidité! Plaisir de te re-découvrir…

  4. Allez, j’ose enfin franchir le pas pour un petit commentaire!
    Très belle interview : je te reconnais tout à fait dans beaucoup de ces mots et te découvre au travers d’autres!
    Je souhaite longue vie à ce blog qui permet de relativiser sur les petits tracas du quotidien et donne les moyens de révéler le potentiel que chacun a en lui. On a tellement tendance, au quotidien, à se perdre et à se laisser envahir par des “énergies polluantes”, comme tu le dis si bien, que lire ces textes fait un bien fou!
    Au plaisir de lire les prochains articles…

    1. Bienvenue Stéphanie, je suis plus que ravie de te lire ici et merci beaucoup pour ce 1er commentaire qui me fait au chaud au coeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.