célineboura.com

La terre, le ciel & nous

Gagner sa vie sans y perdre son âme

© Photo Tracy Chou

 

Nous ne parviendrons pas à recruter et à garder les meilleurs
si on ne leur propose pas autre chose que de l’argent, c’est-à-dire du sens.
Il faut que nos salariés sachent pourquoi ils se lèvent
tous les matins pour venir travailler.

– Franck Riboud, PDG de Danone

 
Vendredi 6 avril 2012, j’animais pour la 1ère fois, seule, une conférence d’1h30 face à 50 femmes chefs d’entreprise, sur le thème “Mettez votre entreprise en valeurs, soyez vous-même !”. Un véritable défi pour moi. L’une des raisons pour lesquelles je me suis absentée du blog ces 3 dernières semaines.

Dans la vie,
il y a des moments
où il faut regarder ses peurs
en face, les affronter…
et y aller pour de bon

J’ai travaillé d’arrache pied pour préparer cette intervention. Plus que de raison certainement, mais j’ai compris qu’une énorme préparation permet une chose essentielle : pouvoir laisser parler son coeur.
Pour trouver le ton juste, j’ai visionné de nombreuses prises de parole en public, certaines considérées comme des références absolues (Steve Jobs, Guy Kawasaki, conférences TED…). La plupart, à mon goût, bien trop techniques, bien trop commerciales.
Celle qui m’a le plus inspirée est la conférence TED Le Pouvoir de la Vulnérabilité que je vous recommande vivement. Quand le coeur se met au service de la parole. C’est, selon moi, la façon la plus impactante de faire passer un message pour qu’il reste en mémoire. Le résultat ? Il a dépassé toutes mes espérances !

 

La vie d’entrepreneur, c’est tout sauf du repos.

 

Chaque jour qui passe, il faut aller chercher en soi de nouvelles ressources pour avancer, créer, se dépasser. Mais avoir fait le choix de vivre de sa passion, je crois qu’il n’y a rien de plus exaltant. Ce sujet me passionne : comment des êtres humains peuvent-ils être assez fous pour sacrifier le confort du salariat et créer une entreprise, avec tout ce que cela comporte de peurs et d’incertitudes ?

Ce fut mon introduction de vendredi : parce qu’à la base de toute entreprise, il y a un idéal. Celui de changer le monde. Le rendre, à notre façon et à notre échelle, plus humain, plus juste, plus optimiste.
Mais rapidement, la réalité économique nous rattrape et il faut consacrer ses journées au “core business” : trouver des clients, faire rentrer du chiffre, être visible… et progressivement, on perd de vue son idéal, le “pourquoi” même de son entreprise.
Résultat, on dépense beaucoup de temps, d’argent et d’énergie à vouloir être reconnu à notre juste valeur. Du coup on met tout ce temps, cet argent et cette énergie à FAIRE. Du chiffre, du trafic, du buzz, du volume, de l’audience… en oubliant de le mettre dans l’essentiel : l’ETRE.

Ce supplément d’âme,
le petit + qui fait
la grande différence,
c’est votre identité de marque

Lors de cette intervention, j’ai donc partagé mes conseils et expériences pour rester fidèle à soi tout en étant à la tête d’une entreprise : en ne perdant jamais de vue le sens de tout ce qu’on fait. Car au-delà de l’utilité d’un produit ou d’un service, c’est ce que les clients achètent : l’impression de sentir compris, valorisés, reconnus.
J’ai adoré partager tout cela avec des femmes de valeurs (le réseau des Mampreneurs Paris, dans lequel la conciliation vie perso/vie pro est une préoccupation majeure), touchées par mes propos au point que j’ai vu certaines verser quelques larmes. Je crois qu’on tourne finalement tous et toutes autour de la même question : comment gagner sa vie sans y perdre son âme.
 

Retours d’expériences

 

Le 6 avril 2012, il y a eu un avant… il y aura un après !

Céline Boura entre en “scène”. La voix est posée, le ton juste, les mots choisis, tout est calibré pour vous amener à vous poser des questions, vous savez celles auxquelles aucun chef d’entreprise ne sait répondre, et pour cause : il ne se les est jamais posées !

Mon dictionnaire de dirigeante se limite à des mots comme : stratégie, part de marché, chiffre d’affaire… Mais lorsque Céline vous demande pour qui, pourquoi, et comment vous avez pensé et créé votre société, vous êtes traversée par un grand moment de solitude ! Quelle est votre différence ? Quelle est votre valeur ajoutée ? Qu’avez-vous le sentiment d’apporter à vos clients ?

Autant de questions essentielles (elles vont vite le devenir) auxquelles il va falloir répondre, sauf que jusqu’ici ce qui était évident pour vous, vous n’arrivez pas à le formuler et là… enjoy ! Une heure et demie plus tard, je sors de cette intervention bouleversée, dans le bon sens du terme.

Déterminée à trouver l’ADN de ma société, mettre mon business en phase avec mes valeurs, capter des clients oui… mais pas n’importe lesquels, et faire que chaque matin j’ai cette rage de changer le monde en y prenant du plaisir. Depuis, je m’y attèle, j’ai pris la décision de me faire aider, facile de deviner par qui… afin d’être définitivement bien dans ma vie de chef d’entreprise, et dans ma vie tout court !

 
Marina Gueye • créatrice du concept de cadeaux d’invités Love’n Gift
 

 

L’émotion était palpable dans toute la salle. Et je n’ai pu échapper à la larme à l’oeil que plus d’une a eu en repensant au “pourquoi” de son entreprise. Tu nous a rappelé qu’un entrepreneur se sentait et était différent, et qu’en cela, nous étions plus forts.

Rappelé que pour se lancer dans ce monde où le mot crise est martelé il fallait être différent, mais aussi avoir un idéal, une raison de changer notre monde, avoir envie de donner l’espoir, le sourire, la satisfaction d’un client… et surtout garder cet idéal. Rester soi.

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que s’il y avait plus de personnes comme toi dans ce monde, il serait meilleur. Tu es ton propre aimant et tu nous attires. Reste toi. Aide-nous à nous rappeler qui nous sommes.

 
Aurélie Le Grand • créatrice des Cookies de Montessuy
 

 

Céline, je voulais juste te remercier pour tout ce que tu nous as donné. J’avais justement le sentiment d’être submergée d’intuitions ces derniers temps et j’avais du mal à voir où elles me menaient. Tu m’as permis d’avancer énormément, et le flou qui m’entourait est déjà en train de s’évaporer.

Dans mes expériences passées, j’ai déjà travaillé avec des boîtes de conseil en marketing où nous avons fait des moodboards, des exercices de créativité, etc.. Des boîtes assez connues et côtées. J’avais apprécié ces expériences à l’époque parce qu’elles m’avaient appris des techniques et donné des exemples intéressants.

Mais, toi ce matin, tu as fait bien plus : tu as donné du sens à ces techniques. Ta sincérité a été un moteur pour moi aujourd’hui. Voilà. Un grand merci, un grand bravo !

 
Carole Piette • créatrice de Conscients, marque de vêtements bébé et enfant bio
 

 

Un très beau moment de partage que tu nous as offert ce vendredi. Nous sommes venues apprendre de ton professionnalisme et tu nous as offert ton authenticité, ta sincérité, tes réflexions pointues sur le monde et ta générosité sans retenue.

Ce avec quoi je suis personnellement repartie…
• La confirmation qu’il faut être fidèle à ses valeurS . Ce sont elles qui nous ont accompagnées à créer notre société. Elles sont les fondations solides de notre Entreprise.
• Etre sincère et savoir dire non. Ces deux qualités vont de paire avec les valeurs.
• La discipline : pas au niveau organisationnel ni comptable… La discipline pour positiver, créer, se lever chaque jour et être heureuse de ce que va nous apporter cette nouvelle journée
• Etre un « aimant » pour attirer à soi ce qui nous ressemble.

Merci Céline pour ce regain d’énergie et cette belle vision du monde. La Vie est bien plus forte que tous les petits maux du quotidien”.

 
Laurence Gallet • fondatrice de l’agence de conseil en image Laurence Allure
 

 

Ton intervention m’a confirmé ce que je savais intuitivement, ce dont j’ai envie, mais que je range et dissimule derrière la raison et une attitude business correct. Le succès lié à la singularité, la cohérence et l’authenticité. Une évidence qu’on a tendance à enfouir au fond de soi. La grande leçon que je vais cultiver : savoir qui je suis, pourquoi je travaille, pour qui et comment. C’est tellement simple que cela en devient indécent. Céline, merci pour ça !

 
Annie Chaperon • consultante en développement de TPE, Ma petite entreprise en mieux
 

 
Si vous aspirez à vous (re)connecter concrètement à votre responsabilité, à votre intégrité, à votre puissance créatrice et à votre désir de contribuer à un monde interconnecté au vivant : rejoignez l’école de création des futurs et venez désapprendre la norme, le comme il faut, le besoin d’être validé, la peur de déplaire. Venez apprendre la contribution incarnée, la croissance organique, le lâcher-prise sur ce que doit être la réussite et l’acceptation de son dessein.

Pour connaître les cursus en détail, les modalités, les tarifs : c’est ici

Au plaisir de continuer à partager avec vous, ici et ailleurs 🙂
 

37 réponses

  1. Donner du sens, toujours et encore….
    Fidèle lecteur du blog je ne suis pas surpris par ces témoignages. Les écrits de Céline transpirent de sincérité suscitent l’envie de découvrir , de faire réfléchir , et toujours dans l’objectif de mettre “l’autre” en valeur.
    Je ne doute à aucun moment de sa capacité à transmettre ses expériences avec autant d’authenticité et de simplicité.
    Je suis jaloux de vous Mesdames les participantes !
    J’espère bien avoir le bonheur un jour de vivre “en live” une de ses formations !
    Bernard

    1. Bernard, les portes sont évidemment aussi ouvertes aux hommes ! Il est vrai que j’évolue dans des réseaux féminins et que les femmes sont naturellement plus réceptives à ce discours de valeurs, mais je sais que de plus en plus d’hommes sont en train de les intégrer à leur business. Quand on parle de “diversité, mixité, blablabla”, ça passe aussi par là !!

  2. Quel plaisir de vous lire à chaque fois… je me replonge du coup dans mon questionnement sans perdre de vue que cela doit être constructif et motivant pour faire avancer les choses et prendre confiance en moi, et me dire que je ne suis pas là pour rien!

    1. Mel-boda, personne n’est là pour rien, aucune entreprise n’est là pour rien. En prendre conscience, c’est déjà un grand pas ! Pour trouver des réponses, il faut seulement se poser des questions 😉

      1. Bel article ! Et il me semble aussi que nous ne parviendrons pas à nous trouver et garder le meilleur de notre humanité si la société ne nous propose pas autre chose que la “réussite” comme source d’épanouissement et de satisfaction sociale. 🙂

  3. clap clap clap….j’applaudie des deux mains et je regrette de ne pas en avoir 4 de plus pour faire encore plus de BIG UP à cette première intervention et surtout à ce parcours de formation génial que tu proposes!!
    j’aurais aimé te voir “sur scène”, connaissant ta discrétion naturelle…cela devait être touchant!!
    bisouuusss 🙂

    1. Fanny, une autre énorme leçon que j’ai apprise de cette intervention : on peut toucher les gens sans avoir à braquer les projecteurs sur soi, sans faire un monologue publicitaire, juste en respectant sa personnalité… faire au mieux avec ce qu’on a, et ce qu’on est… pour moi c’est la plus belle des récompenses !

  4. En lisant ton billet, j’imagine ce qui a pu se passer dans la salle et ça me transporte. Je n’ai malheureusement pas pu me libérer et être là, j’aurais tellement aimé….
    Ton article est beau et à l’image de toi, comme à chaque fois. Je crois sincèrement qu’être soi ouvre les portes ! La sincérité, l’envie se ressentent… Merci Céline de (me)redonner un coup de fouet à chaque lecture, de pouvoir dire que tout est possible, et que cet inconnu qu’est l’avenir peut être plein d’espoir et très beau si on le décide ! A bientôt pour une balade en bord de mer 😉

    1. Elodie, j’espère que nous aurons l’occasion de partager tout cela prochainement ! Merci pour ton invitation, avec grand plaisir.

    2. Gagner sa vie sans y perdre son âme… Bravo pour ce titre exceptionnel. Une vraie problématique importante et pour le bien de tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.