célineboura.com

La terre, le ciel & nous

Épisode 24 • Incarner sa liberté

Episode conçu sur “The Way”
Macy Gray

 

Dans ce vingt-quatrième épisode, je suis ravie de recevoir à mon micro Inès Leonarduzzi, CEO de Digital For The Planet, pionnière de l’écologie numérique, pour parler ensemble d’Incarner sa liberté.
Cet épisode a un goût particulier pour moi car le jour où j’ai lancé mon podcast, le 1er octobre 2019, j’ai posé l’intention d’avoir Inès comme invitée à mon micro. 24 épisodes plus tard, nous y voilà ! 
Pionnière de l’écologie numérique et tellement plus, je suis très heureuse de vous faire rencontrer aujourd’hui cette femme qui ne rentre dans aucune case, très en avance sur son temps, jamais là où on l’attend. 
« Le chemin le plus rapide ce n’est pas changer la société, c’est de s’affranchir soi-même » : le message d’espoir qu’elle porte et insuffle me paraît tellement essentiel à l’heure actuelle. J’aime son ambition, son humilité, le fait qu’elle ne s’excuse jamais d’exister, tout en étant d’une grande accessibilité.

Très tôt je me suis affranchie
du regard des autres
et j’ai cessé de m’excuser d’exister.

L’étymologie du mot incarner en latin, c’est in-carnarer, soit mettre dans la chair, et la façon dont elle pose son regard sur le monde et y prend sa place se résume en un mot que nous prônons chacune à notre façon : la liberté.
Si vous ne la connaissez pas, ou peu, voici les grandes lignes de son parcours :

  • Double cursus langues étrangères et lettres classiques
  • DU en chinois mandarin
  • Certificat Art Business à New York chez Christie’s Education 
  • Start up à Hong Kong dans l’événementiel et l’art
  • École de management à Lyon
  • Stratégie retail digitale chez LVMH
  • Talent management Europe chez Kering
  • Création d’une méthode de management agile prônant un rapport décomplexé à l’erreur 
  • Créatrice d’un salon de thé clandestin parisien, initialement ouvert à ses amis puis la presse s’est emparée du phénomène, devenu un spot pour les voyageurs, artistes et parisiens en tout genre
  • Depuis 2017, CEO de Digital for the Planet, qui est à la fois une ONG et un cabinet de conseil qui accompagne les entreprises et les gouvernements à réduire leur impact carbone généré par leurs activités numériques, et qui sensibilise les citoyens à mieux comprendre ces enjeux d’un point de vue intellectuel et sociétal
  • Fondatrice de The Wit, devenue tout récemment Preserve, un réseau en ligne qui enseigne à travers des masterclasses l’art de vivre bien et mieux 

 


Ce n’est pas tout de créer de nouvelles choses,
moi ce qui m’intéresse c’est pourquoi
on crée de nouvelles choses,
est-ce qu’elles ont un sens ?
C’est comme ça que je mène toute ma vie.

Dans cet épisode, on parle ensemble de légitimité, d’intuition, d’éducation, d’élégance relationnelle, d’Instagram, d’art, de poésie, de beau, de sens… de ne pas faire semblant pour ne pas oublier qui on est, et savoir dans quel monde on veut avancer.


Je n’ai pas appris à faire semblant
et ça a contribué certainement
au fait que je sais
de quel côté je me trouve.

Bon Voyage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.