Épisode 25 • Honorer son art

Épisode conçu sur “Somewhere only we know” de Keane
et animé par Catherine Cianci

 

Ce vingt-cinquième épisode a une saveur particulière puisque je passe aujourd’hui de l’autre côté du micro, en étant interviewée sur un thème qui m’est très cher : « Honorer son art ».
Et c’est à Catherine Cianci que j’ai confié la mission de concevoir et animer cet épisode, à partir du thème que je lui ai proposé. Femme de médias, créatrice du Sommet des Entrepreneurs du Sensible, cliente de La terre, le ciel & nous depuis 2 ans, elle me semblait la personne la plus apte à capter et retranscrire la nouvelle étape que je rends publique aujourd’hui.

Mettre la création au centre,
En faire une arme de construction massive,
Ouvrir les portes de mon intimité
et de mon processus de création.

En effet, le 11 novembre prochain sortira 39 décembre, le voyage digital que j’ai créé, conçu et produit, et pour lequel je me suis littéralement mise à nu en tant que femme et artiste. Bien au-delà de la facette entrepreneuriale à travers laquelle je communique depuis 10 ans maintenant.
« 39 décembre » est une expérience inédite
à la frontière entre le visible et l’invisible,
entre la sphère privée et la sphère publique,
entre le ciel et la terre.

Un voyage onirique et prospectif
à destination d’un monde prêt à
entendre le beau,
parler l’humain
et honorer le vivant.

C’était initialement mon 3ème livre, écrit pendant le confinement.
Un récit vécu dans la chair de mon histoire,
aussi intime que sa portée est universelle.
Pour aller au bout de mon dépouillement,
et donc de mon processus créatif,
j’ai choisi de le produire sous forme de voyage digital.
Un voyage intérieur
en mots, en images, en musiques,
en voix, en émotions, en vibrations.

J’accepte maintenant que mon art
a tout autant de valeur que ce que je peux
faire pour et avec mes clients.

Dans cet épisode, on parle ensemble de :

  • La genèse de 39 décembre
  • Le sens de ce titre
  • (Re)mettre la création au centre : pourquoi c’est vital pour moi
  • La façon dont je donne accès à mon expertise d’une autre façon
  • L’impact sur mon écosystème
  • Le fondu du polarités entre le gratuit et le haut de gamme
  • Faire bouger les lignes du marketing en ligne
  • Innover en devenant encore plus soi-même
  • Monnayer mon art : un vrai changement de paradigmes
  • Repousser les frontières entre le digital et le réel
  • L’importance d’honorer ses élans et intuitions

 

Mettre à plat ma vision prospective du monde :
ce que je souhaite dire et transmettre
au-delà de l’entrepreneure
que je suis. 

Je remercie vivement Catherine pour cet épisode qui, je l’espère, vous éclairera davantage sur les innombrables passerelles à créer entre les monde invisible, artistique et économique.
Pour réserver votre place pour 39 décembre,
qui se déroulera du 11 novembre au 11 décembre 2020, c’est ici :
39 décembre • Le futur n’est plus à conquérir, Juste à accueillir
Bon Voyage !

Et pour découvrir le trailer :

 

 

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.